Au fil du Tarn jusqu'à Millau

Pour cette balade automnale qui clôture cette saison 2021, la destination choisie est Millau par la vallée du Tarn et en point d'orgue la visite du célèbre viaduc. Sur le papier ça matche : 16 motos, 22 Fennecs et une météo ensoleillée, cela nous promet une belle balade...sur le papier...

8h30 : Tout le monde est au rendez vous d'Albias. Pour cette sortie il y a Patrice et Nathalie, Dany, Patrick et Sandrine,Fred et Sandrine, Michel, Yoann, Fred G, Denis,Patrick et Françoise,Fred H et ses copains: Jacques et Cédric , Yves et Marie-France, Mickaël, Nicolas et nous : Patricia et Jean-Jacques pour ouvrir la route.

8h40 Le temps nous est compté puisque nous avons réservé un resto à Millau et sans tarder nous prenons, plein Est, la direction d'Albi par Negrepelisse, Bruniquel, Vaour, Tonnac et Cordes sur Ciel. Les paysages de Tarn et Garonne et de la forêt de Grésignes que nous traversons jusqu'à Cordes sur Ciel sont magnifiques surtout en cette saison mais le soleil et son effet stroboscopique à travers les arbres ainsi que des plaques de gravillons rendent la progression délicate voire stressante pour certains. Heureusement à Cordes nous récupérons la D600, large et roulante, pour rejoindre Albi où sont prévus la pause café et un premier ravitaillement  carburant pour tenir compte des petits réservoirs.

10h10 La pause café est la bienvenue, en terrasse s'il vous plait, puisque le soleil, pour se faire pardonner sans doute, nous réchauffe. Nous avons tout de même perdu du temps sur l'horaire prévu aussi quand Fred H me propose d'aller faire le plein avec Cédric et Patrick, j'acquiesce en pensant ainsi récupérer le retard mais tout ne se passe pas comme prévu. Il leur faudra visiter plusieurs stations services avant de trouver celle qui fonctionne et nous coûtera une grosse demi heure de retard supplémentaire et ce n'est que le début. Le stress commence à monter.

11h00 nous quittons Albi pour rejoindre Ambialet par la charmante D172 ancienne voie ferrée reconvertie en route touristique et empruntant plusieurs tunnels étroits évocateurs d'un temps où le train a permis l'essor économique de régions jusqu'alors isolées du monde.

Mais le sort s'acharne sur nous et nous devons faire demi tour devant le premier tunnel, en travaux de réfection, pour revenir sur nos pas et basculer sur l'autre rive en empruntant une petite route étroite et peu adaptée à recevoir un cortège de 16 motos. Cependant le paysage est magnifique vu par cette rive de la rivière.

243247336 4379604298800434 9031707875141971921 n

Il est déjà plus de midi lorsque nous passons Ambialet où nous reprenons l'itinéraire prévu. Mon stress est au plus haut car le retard accumulé à dejà dépassé une heure et je doute que le restaurant puisse encore nous accueillir. 

2015 05 10 18 52 03 hdr

A Brousse le Château, je décide de quitter le parcours prévu et essaye de rejoindre Millau au plus rapide. Mon Gps ne m'étant plus d'aucune utilité, c'est au jugé que nous quittons la vallée du Tarn pour rejoindre celle du Dourdou par une route viroleuse qui grimpe sur le plateau séparant les deux rivières. Nous rejoignons Vabre l'Abbaye , où un arrêt essence suplémentaire est nécessaire. Ce nouveau contre temps qui explosera notre retard au restaurant a eu raison de  mon envie de continuer à conduire le groupe. Après avoir contacté le restaurant qui accepte notre retard je laisse à Patrice et Nathalie le soin de nous y conduire.

14h00 Nous arrivons enfin à Millau et la longue pause déjeuner que nous prenons en terrasse du restaurant "Au Bureau" nous fait le plus grand bien. L'accueil y est des plus sympathique et le sourire et la bienveillance du personnel sont les bienvenus.

246200369 4379579132136284 4616535515717763348 n

245526028 7297321220293356 5105541989198144955 n245559651 7297320956960049 740238009961203845 n

15h50 Il est trop tard pour visiter le viaduc mais Patrice nous conduit jusqu'à un magnifique point de vue au dessus de la ville, le Puncho d'Agast. D'ici s'envolent des parapentistes au dessus de la confluence du Tarn et de la Dourbie avec en arrière plan le viaduc de Millau. 

245545979 4786587434708225 1394948354833305489 n246233783 4786587134708255 9129583219899727700 n20211017 161535 1

16h30 Il est temps de reprendre la route du retour à la suite de Patrice et Nathalie qui conservent le lead. Nous rentrons par la D999 via  Saint Affrique jusqu'à Albi puis Gaillac et Saint Nauphary où nous nous quittons.

20h00 Retour à la maison. Nous avons parcouru 433 kms de routes pittoresques dans de superbes paysages éclairés par une belle lumière automnale et s'il faut prendre ces routes certes pas toujours bien revêtues, qui ne font que virer, monter et descendre pour nous y transporter, nous,on en redemande.

J.J

 

Ajouter un commentaire