Le petit train d'Artouste 11 juin 2022

5H30. C'est ce qu'affiche mon réveil qui vient de sonner. Ca pique mais dans une heure nous serons sur la moto pour une nouvelle sortie des "Fennecs", direction Fabrèges et le lac d'Artouste dans les pyrénées.

6h30. Nous ne pourrons pas être au rendez-vous d'Albias donc nous filons directement à Montech, deuxième rendez-vous, ou nous raccrochons les albiassains au sortir de la station essence.

7h00. Au total nous sommes 12 Fennecs et 7 motos. Il y a Patrice et Nathalie (nos GO du jour) Patrick et Sandrine,Fred et Sandrine, Yoan, Thierry, Patrick et Françoise et nous,JJ et Patricia en serre-file.Le groupe étant au complet et à l'heure, il est temps de reprendre la route direction Auch par Beaumont de Lomagne, Gimat et Solomiac ou nous quittons le Tarn et Garonne pour entrer dans le Gers. La route est belle, toute en courbes douces et la météo clémente et ensoleillée, idéale pour la moto. 

A Auch nous bifurquons sur la N21 pour rejoindre Rabastens de Bigorre par Mirande et Mielan. Le groupe est soudé et roule bon train, un régal.

8h50. A Rabastens nous garons les motos sur la place et nous octroyons une pause café bienvenue après 144 kms et presque 3 heures de conduite. Nous venons d'entrer dans les Hautes Pyrénées.

289031581 5532355450122135 8927806430800479231 n9h30. Au coup de sifflet de Patrice, nous remontons sur nos machines car le but est encore loin même si nous sommes déjà aux pieds des montagnes. Nous contournons Tarbes à la suite de Patrick qui a pris le lead pour ce contournement qui nous permet d'éviter la ville et rejoindre au plus vite la route de Lourdes au niveau de l'aéroport.

A Lourdes nous faisons une pause carburant avant de rejoindre la D937, route agréable qui serpente en suivant le Gave de Pau jusqu'à Lestelle Bétharam via Saint Pé de Bigorre.

Nous sommes entrés dans les pyrénées Atlantiques et avons bifurqué sur la D35 pour rejoindre la vallée du Gave d'Ossau à Louvie-Juzon. Cette route, que nous avons déjà emprunté lors de notre week-end Pyrénées de 2020, est typique du piemont pyrénéens avec des bosses douces et de belles courbes qui ne laissent en rien présager des virages de montagne que nous allons rencontrer quelques kilomètres plus loin.

C'est à partir de Laruns que la route s'élève après la bifurcation Col d'Aubisque, col du Portalet. A peine engagés sur cette dernière nous voici dans un paysage de gorges sur une route en surplomb vertigineux du gave d'Ossau. C'est un ravissement pour les yeux mais la montée derrière des voitures qui ne nous facilitent pas les dépassements, gâchent un peu notre plaisir. Mais qu'importe, une fois l'obstacle évacué (Ben oui quand même) ce n'est que du bonheur jusqu'au lac de Fabrèges au pied de la station de ski d'Artouste 2000.

11h35. Après nous être changé, c'est une course pour rejoindre le départ des télécabines que nous entamons afin de ne pas rater le départ du train de 12h. Nous nous engouffrons donc dans la cabine pour une montée de 10 mn qui nous fait passer de 1240m à 1900m d'Atitude à la gare de Sagette. Un défi pour Patricia.

288985997 5532360170121663 9088338288547120002 n12h00 tout pile nous voici installés dans ce petit train rouge et jaune qui arpente la montagne au dessus de la vallée du Soussouéou depuis 1920. Initialement construite pour achemimer hommes, combustibles et les tonnes de matériaux necessaires à la construction du barrage hydroélectrique du lac d'Artouste, la ligne de chemin de fer d'une longueur de 314m est démontée huit ans plus tard.Mais l'entretien du site oblige à reposer la voie entre l'arrivée du téléphérique et le barrage.

Depuis 1932 la deuxième voie ferrée la plus haute de France est ouverte au tourisme et permet d'admirer les paysages vertigineux de la vallée du soussouéou sur 10 kms

287456263 8622110307814434 223957337171971564 n288908246 5532352260122454 684698968986173569 n

Le voyage d'une durée de 45 mn nous amène au pied du barrage et après une dernière grimpette pour atteindre le lac nous découvrons un magnifique panorama, décor somptueux pour notre pique-nique.

288964061 5532356886788658 567829023431734910 n288995440 5532359256788421 8159188733708396837 n289148580 5532348230122857 2023145665784122130 n14h00 sonne l'heure de retour a la gare du lac pour reprendre le train de 14h45 en sens inverse. une nouvelle fois nous empruntons la voie large de 500mm seulement au bord du précipice et arrivons au terminus en empruntant le tunnel de l'ours long de 315m. Avant de redescendre aux motos nous profitons de la vue sur le lac de Fabrèges et le pic du Midi d'Ossau, le géant du Béarn avec ses 2884m d'altitude.

288984684 5532348043456209 1651058347870352028 n288994475 5532350963455917 1742203234945968517 nImg 20220611 15432316h10 nous voici de nouveau prêts à reprendre la route du retour non sans avoir fait la photo de groupe et un stop à la boutique souvenir de la station. La descente est une formalité même pour la Harley de Patrick et Françoise, totalement décomplexés dans les virages. Nous passons Laruns puis retour sur la D35 ou la béhême de Thierry décide de le lâcher. Verdict fourchette d'embrayage cassée donc pas de réparation de fortune. Cette fois il faut appeler l'assistance.

289045031 5532356646788682 6183696155194202902 n289059277 5532348836789463 4272857881909049476 n17h45 C'est à contrecoeur que nous devons abandonner Thierry qui en sera quitte pour une nuit à Pau avant un retour le lendemain sur Toulouse en véhicule de location. Quant à nous, nous avons repris l'itinéraire du matin en sens inverse sous une chaleur étouffante qui nous a surpris au sortir de la montagne.

19h30.C'est complètement exténués et courbaturés que nous nous arrêtons pour une pause salutaire à Mirande,le temps de nous détendre et nous hydrater.

19h50. nous repartons pour une dernière étape qui nous ramène sans soucis à Montech où nous nous séparons sur un dernier au revoir. 

21h35 nous voici rentrés à la maison complètement fourbus mais heureux de cette magnifique balade en Montagne. Nous avons parcourus 547 kms en 8h et 55mns de moto. 

Rendez-vous en Septembre pour notre week-end catalan entre mer et montagne.

PS: la moto de Thierry a été,depuis, rapatriée à Toulouse.

Pour voir nos photos : https://photos.app.goo.gl/UU2xgM2BLskiw66HA

Bonne vacances à toutes et tous 

JJ

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

 
×