Créer un site internet

Un week-End au sommets (Pyrénées 2020)

Samedi 5 Septembre

Au point de rendez-vous habituel, tout le monde est à l'heure pour un départ programmé à 8h00. Il y a là Patrick et Sandrine, les Michel's, Fred G, Thierry et Claude,Daniel et jj et Patricia. Toutes et tous en moto ? Hé non car les carbus de la Suzuk de Fred et Sandrine et ceux de la Kawa de Patrick et Françoise sont HS d'ou un covoiturage de ces derniers qui leur valent le surnom de "Carbus félés" pour la circonstance.

8h00 départ d'Albias sous un soleil radieux et une température clémente, direction Montech où nous récupérons Yves et Marie-France et Patrice et Nathalie.

Nous traversons la Lomagne pour entrer dans le Gers entre Gimat et Solomiac. La route est sinueuse et vallonnée, un bonheur.

10h30 Arrivée au coeur du Gers à Masseube pour une pause café au "petit routier" qui nous réserve un accueil très sympathique.

11h30 Après une quarantaine de kilomètres de quasi ligne droite ennuyeuse nous sommes en vue des sommets pyrénéens dont l'imposant Pic du Midi de Bigorre qui culmine à 2877m. Après une pause Essence pour tout le monde nous nous engageons enfin dans la vallée d'Aure qui nous amène à l'entrée d'Arreau au pied du Col d'Aspin.

12h00 Après une magnifique ascension de 12 kms et une pente moyenne de 6.6% , nous atteignons Aspin à 1489m.

Aspin

Pause photo au milieu des vaches, endémiques du col mais aussi des vélos et des camping-car. Nous avons perdu Thierry et Claude qui ont pris, par erreur, le col de Beyrède qui culmine à 1417m et est bien plus sauvage qu'Aspin. nous les retrouverons plus loin.

Les "Carbus félés" ont joué de malchance en devant suivre un(e) apprenti(e) tres peu assuré(e) dans la montée sans pouvoir doubler.

12h30 C'est l'heure du Pique-nique au lac de Payolle, un endroit idyllique au coeur du massif montagneux.

Payolle

14h30 Après un café pris en terrasse au "Refuge" de Payolle, nous reprenons notre descente vers Sainte Marie de Campan qui marque le début de la montée vers le Tourmalet.

Sainte Marie de Campan est entré dans l'histoire du Tour de France en 1913 lorsque Eugène Christophe, alors maillot jaune, cassa sa fourche dans la descente du col et la répara à la forge du village apres avoir marché 10 kms.

La montée jusqu'a La Mongie ne pose pas de problème particulier, la route est large et bien revêtue et la pente est de 7%. A partir de la Mongie, la route devient plus viroleuse, moins large et beaucoup plus pentue avec des pourcentage jusqu'a 10.5%

Tourmalet

15h00 nous atteignons le plus haut col des pyrénées françaises à 2115m avec une dénivelée de 1000m . La montée a été rapide et Sandrine mais aussi Patricia en sont toutes retournées. Il va falloir assurer une descente plus tranquille.

Photo groupe

Après la photo souvenir, les nuages commençant à envahir les sommets alentour et le col, nous commençons la descente vers Barège et Luz Saint Sauveur, terme de cette première journée. 

Hotel tourmalet Notre hôtel à Luz Saint Sauveur 

Dimanche 6 Septembre :

La météo de ce dimanche est très incertaine et le plafond est bas mais les cols devraient être dégagés et ensoleillés alors let's go!

Luz saint sauveur

C'est à 9h00 que nous prenons la route direction Argelès Gazost après un détour par le pont Napoléon et son vertigineux point de vue au dessus du gave de Pau. A partir d'Argeles Gazost nous prenons la RD 918 jusqu'à Arrens Marsous, point de départ de la montée vers le col du Soulor et l'Aubisque, que nous effectuons dans le brouillard et au milieu des vaches que nous ne voyons pas toujours mais dont les cloches indiquent la présence.

Aubisque

10h00 C'est la pause au Col du Soulor à 1471m où la météo nous réserve un spectacle grandiose 

Soulor

Après moult photos nous entamons la dernière partie de notre tour, la montée vers l'Aubisque à 1709m dans la crasse, avec une route en corniche humide et tapissée de bouses de vaches. 

10h40 nous sommes au col dans le brouillard. La pause café/chocolat est la bienvenue.

Aubisque2 Aubisque3

11h15 nous débutons la descente toujours dans le brouillard jusqu'à Gourette puis sous les nuages jusqu'à Eaux-Bonnes ou nous prenons la D240 qui suit le gave d'Ossau en rive droite

pour éviter Laruns, fermé à la circulation car le village accueille l'arrivée de l'étape Pau-Laruns du Tour de France.

12h30 Nous sommes désormais sortis de la montagne et faisons halte au lac de Baudreix pour notre pique-nique.

14h30 il est temps de remettre les moteurs en route pour rentrer à Albias par Vic en Bigorre, Mirande, Auch, Mauvezin, Beaumont de Lomagne et Montech ou nous nous disons au revoir.

Montech

18h00 c'est le retour à Albias avec 580 kms au compteur et un merveilleux souvenir de ces deux jours de plaisir, de fun et d'amitié partagée.

Vivement la prochaine fois!

J.J

Commentaires

  • Pat
    • 1. Pat Le 12/09/2020
    Quels bons moments passés ensemble !
    Une petite pensée pour les culasses fêlées qui ne se sont pas autant régalées.
    Merci à GO J-J
    Merci à tous pour la bonne humeur ! Et bravo pour le comportement sur la route tout au long du week-end.
  • PATRICE ROSSO
    • 2. PATRICE ROSSO Le 10/09/2020
    Super ,encore merci et à la prochaine !!!!!!

Ajouter un commentaire

 
×