Créer un site internet

Vallée Vézère. Sur les traces de Croc Magnon 21/03/2021.

Cette nouvelle balade nous emmène une nouvelle fois dans le département de la Dordogne mais pour y remonter le cours d'une autre rivière, célèbre pour son impressionnant patrimoine préhistorique, la Vézère.

Cette rivière, longue de 211 kilomètres qui prend sa source sur le plateau de Millevache, est un affluent de la Dordogne qu'elle rejoint à Limeuil. De Montignac Lascaux jusqu'aux Eyzies de Tayac, nos ancêtres préhistoriques y on laissé de nombreuses traces d'une occupation longue de près de 100 000 ans.

Le départ est donné d'Albias à 8h30 et tout le monde est à l'heure au point de rendez-vous habituel. Il y a Denis, Yoann (pour sa première sortie avec nous), Pat et Tom, Les Michel's, Fred y Gaz, Daniel et Corinne, Yves et Marie-France, Patrice, JJ et Pat ainsi que Bernard et Véronique qui se sont joint au groupe à l'invitation de Daniel.

Le soleil est de la partie mais le froid aussi et cette première heure de route jusqu'à Bourlens via Vazérac, Cazes Mondenard, Lauzerte et Montaigu de Quercy rend la pause café salvatrice. C'est à Bourlens également que nous attendent Thierry et Claude.

Tournon pause cafe10h15 Le top départ est donné pour rejoindre Limeuil, au confluent de la Dordogne et de la Vézère. Nous traversons Monsempron-Libos (Fumel) puis remontons la D710 jusqu'à Saint Front sur Lémance ou nous bifurquons vers le nord sur la D240. Cette petite route pittoresque à bien des égards ravira nos yeux au passage de Blanquefort sur Briolance et Aigueparse mais fâchera nos fessiers à cause d'un revêtement.... bref! nous voici déjà à Monpazier que nous quittons par la D2 qui nous conduit jusqu' à Cadouin (Cf le CR de Février) puis Vic et enfin nous franchissons les deux ponts qui enjambent successivement la Dordogne puis la Vézère. Nous sommes à Limeuil ou nous sommes sympathiquement accueillis par M. Jean-Claude Hervé Maire du village.

LimeuilLimeuil2Nous prenons du temps pour quelques photos du village et une petite visite du site avant de reprendre la route jusqu'au Bugue pour le plein d'essence. Nous empruntons la D31 à la sortie du Bugue, nouvelle route pittoresque, viroleuse à souhait et au revêtement incertain qui nécessite toute l'attention du pilote sous peine de finir dans le bas côté à l'instar de Yoann qui en sera quitte pour une pédale de frein tordue. nous débouchons sur la D47 à Manaurie ou nous rejoignons la rive droite de la Vézère pour arriver aux Eyzies en longeant les sites de fouilles des abris sous roche de Laugerie haute et Laugerie Basse ainsi que Gorges d'enfer.

Les eyziesle musée National de Préhistoire et sa statue de Néanderthalien (ce n'est donc pas Croc Magnon)

C'est tout proche de l'abri Croc Magnon aux Eyzies de Tayac que nous posons nos montures pour la pause pique-nique au bord de la rivière. L'abri sous roche de Croc Magnon fut découvert lors de la construction de la route qui dessert le village de Tayac en 1868 et a livré les restes de cinq individus de type Homme moderne (Sapiens Sapiens). C'est aussi en ce lieu et a cette date que nait la discipline qui étudie cette période: la Préhistoire.

Il est temps de revenir en 2021 car il est 13h45 et la route nous appelle pour encore découvrir d'autres paysages et villages de cette vallée. Nous traversons Les Eyzies pour prendre la D706 qui enjambe la Beune (Autre vallée que nous découvrirons plus tard dans la saison) et nous emmène jusqu'à Saint Léon sur Vézère. Nous longeons donc la rivière et passons au pied de falaises qui abritent  nombre de sites préhistoriques et touristique malheureusement fermés à cause de la Covid. Dommage mais la route est belle et serpente entre falaise et rivière jusqu'à Saint Léon sur Vézère que nous prenons le temps de visiter.

Saint leon3Saint leon214h30 : il est temps de repartir car la route est encore longue avant de retrouver nos canapés et....mais non car un contre temps nous oblige à une pause supplémentaire; Patrice à crevé. La Béhême est à l'arrêt mais certains d'entre nous ont des kits qui permettent de réparer et de repartir.

CrevaisonPatrice, accompagné de Yves et Marie-France, nous quitte pour trouver une station service et refaire la pression du pneu quant au reste du groupe, nous rejoignons Montignac par la D65 pour découvrir le joli château de Losse au bord de la rivière.

Chateau montignac

 

 

Il est 15h00 lorsque nous quittons Montignac pour une longue descente directe jusqu'à Cahors via Sarlat, Gourdon et Saint Chamassy ou nous rattrapons la N20 (D820) sans avoir revu Patrice et son poisson pilote.

16h40 c'est sur le parking de Netto à l'entrée de Cahors que nous retrouvons Patrice, Yves et Marie-France et nous disons au revoir, chacun nous quittant en cours de route à commencer par Thierry et Claude. Le retour se fera par la D820 et c'est a un peu plus de 18h que nous sommes à Albias. Soit une heure avant un couvre feu heureusement reculé à 19h.

Nous avons parcouru 340 kms d'une longue et belle balade à travers des paysages magnifiques qui encore une fois nous auront enchantés. 

Rendez-vous le 18 Avril pour une nouvelle aventure qui nous conduira, cette fois en Corrèze.

Ajouter un commentaire